Le plan pour l’université de 2030 – Ce qu’il apporte

Le plan pour l’université de 2030 a été présenté hier à la salle de concert d’Athènes sous les auspices de laprésidente de la République et à l’initiative de la Fondation Bodossaki, en présence de la ministre de l’Éducation. La Fondation Bodossaki, qui a invité d’importants universitaires grecs actifs à l’intérieur et à l’extérieur de la Grèce, à soumettre des propositions visionnaires et pratiques pour la nouvelle université. Le Comité Scientifique a formulé, après presque un an de préparation et de réunions et compte tenu des développements internationaux, un projet de positions sur l’évolution des universités grecques. 

Le plan comprend la suppression et la réduction des départements, le renforcement des facultés et non des départements, et que le Recteur ne sera pas élu mais sera choisi par le Conseil de l’université. Des fusions de départements sont également suggérées, comme par ex. mathématiques, économie, sciences humaines, arts, informatique, qui peuvent être intégrés dans différents parcours d’études alors que l’admission des candidats se fait dans les facultés et non dans les départements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *